Nouveau métro à Moscou

Les travaux du nouveau métro moscovite confié au richissime Iskander Makhmudov

L’organisation de la coupe du monde 2018 a fait entrer la métropole russe dans une nouvelle ère : celle de la modernisation et de l’agrandissement de son métro. Lancé en 2017 par le président Poutine, le projet fait montre d’un grand enthousiasme et prendra fin en 2025. Pour ainsi assurer l’efficacité et l’effectivité du programme, les travaux ont été confiés à l’entreprise ferroviaire Transmashholding dont l’homme fort est le milliardaire russe Iskander Makhmudov.

Réduire le brouhaha du trafic routier

L’objectif principal de ce programme de redynamisation du métro est de relier la métropole aux zones environnantes. En effet, les dirigeants prévoient qu’à la fin des travaux, le trafic des voitures soit considérablement réduit au profit du métro. Ainsi, la ville peut dire au revoir aux embouteillages incessants.

En outre, des lignes supplémentaires aux anciennes verront le jour afin de desservir la ville tout entière. Pour cela, près de 265 millions d’euros sont mis à disposition par les dirigeants. Ceux-ci espèrent obtenir une réduction du trafic automobile de 10 % dans le centre-ville.

Par ailleurs, le programme prévoit moderniser les locomotives du métro afin de susciter l’intérêt des habitants autour de son utilisation. De nouvelles locomotives, plus modernes et plus sophistiquées replaceront les anciennes. En effet, les nouveaux trains seront mieux équipés, avec à l’intérieur de chaque wagon des sièges installés en groupe de quatre. Et le bonus : des prises USB et un réseau wifi également accessibles à tous. Les wagons auront en plus de leur aspect moderne, un meilleur confort en vue de faire face aux différentes variations de températures souvent enregistrées en été et en hiver.

Les travaux : confiés à l’expertise de la Transmashholding

La Transmashholding compte déjà plus de 1500 rames de métro dans la capitale. C’est la raison pour laquelle les autorités ont décidé de faire de cette compagnie la main d’œuvre de ce nouveau chantier. Toutefois, la conception des locomotives est sous la supervision du Central Suburban Passenger Company et il faudra décaisser 150 millions d’euros pour se munir des 23 trains nécessaires à la réalisation du projet.

De plus, la Transmashholding est dirigée par le milliardaire russe Iskander Makhmudov, ce qui a valu à la société les rênes du projet. La popularité de cet homme est d’ailleurs des plus louables étant donné qu’il est également le dirigeant de la holding UMMC, un melting de 40 autres entreprises opérant dans le domaine minier.

Informations importantes : les sources de financement des communes

Les impôts locaux

Les taxes locales constituent la première source de financement des communes. Elles sont payées par les habitants de la ville et sont de deux types : la taxe d’habitation et la taxe foncière. Le premier type de taxe est celui que versent normalement tous les habitants tandis que le deuxième type est versé uniquement par les personnes disposant de biens immobiliers. Le montant de cette dernière taxe est fixé par une estimation faite sur les loyers auxquels est appliqué un taux défini par les lois municipales.

Les apports gouvernementaux

Grâce à l’avènement de la décentralisation, les communes peuvent désormais se faire aider financièrement par les autorités étatiques. Cet apport du gouvernement aux villes se fait sur la base d’un certain nombre de critères : les subventions se font en fonction du nombre d’habitants d’une ville à une autre. De même, certaines communes sont plus aisées que d’autres, d’où les moins aisées sont bien évidemment plus favorisées.

Les emprunts bancaires

En dehors des taxes locales et des subventions de l’État, les communes ont également la possibilité de solliciter l’aide des structures bancaires à travers des emprunts. C’est d’ailleurs une source de financement sûre et bien encadrée. Toutefois, il n’est possible d’y faire recours que pour la mise en place des équipements durables dont les centres de loisirs, les routes, les écoles et marchés, etc.

Vous pouvez consulter cette page pour d’autres informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.