Trouver le bon espace de travail temporaire !

Trouver le bon espace de travail temporaire

Le monde de l’entreprise et du travail ne cesse d’évoluer à la suite de crises comme celles du Coronavirus ou encore par l’émergence de nouveaux emplois. C’est ainsi que les espaces de travail temporaires ont vu le jour et attirent aujourd’hui de plus en plus d’auto-entrepreneurs et freelances. Et si nous partions à la découverte de cette nouvelle façon de travailler ? Lire la suite

Comment réparer le toit? Voir les petites réparations qui peuvent être faites

Comment réparer le toit? Voir les petites réparations qui peuvent être faites

Les pluies venteuses ou les tempêtes de grêle peuvent endommager des parties du toit, mais heureusement, les dégâts ne sont souvent pas si importants et peuvent être réparés sans l’aide d’un spécialiste. Savez-vous comment réparer le toit ? Suivez nos conseils !

 

Avant les conseils, rappelez-vous que grimper sur le toit est une activité à risque, soyez donc prudent lors de l’entretien. Utilisez un équipement de sécurité approprié.

Vérifiez la proportion des dommages

Évaluez les conditions générales du toit, souvent les fuites peuvent être causées par des problèmes simples, comme une tuile qui se détache. Pour faciliter la conférence, suivez cette liste de contrôle et voyez quelques dommages possibles au toit :

  • Vérifiez les tuiles, voyez s’il y a des tuiles lâches ou cassées sur le toit 
  • Vérifier les gouttières, elles doivent être propres, dégagées, de niveau et permettre à l’eau de s’écouler
  • Testez le solin, utilisez un tuyau pour vérifier l’étanchéité du système
  • Vérifier le tuyau d’eau de pluie, vérifier les éventuelles obstructions et dommages 
  • Voir la conservation des boiseries et de la charpente
  • Vérifier les dommages aux tôles de toiture et aux systèmes d’étanchéité.

Souvent, une simple tuile cassée peut causer des dommages structurels après un certain temps, il est donc nécessaire d’évaluer l’étendue des problèmes.

Découvrez quelle est la meilleure façon de monter sur le toit

Certains toits sont faciles d’accès et d’autres nécessitent des escaliers ou des échafaudages spécifiques. Voyez quel est le moyen le plus sûr d’accéder au toit et rappelez-vous que tout travail de plus de 2 mètres de hauteur est considéré comme un travail en hauteur, il nécessite donc l’utilisation d’équipements de protection individuelle (EPI).

 

Utilisez des ceintures de sécurité, des bottes, des casques et des gants lors de l’entretien du toit.

Séparer les outils

Une fois que vous avez vérifié que la structure n’est pas endommagée, vous saurez déjà de quels outils vous aurez besoin pour réparer le toit. Organiser les outils et optimiser votre temps de travail. Éviter de monter et descendre plusieurs fois du toit est aussi une mesure de sécurité !

Choisir le bon moment pour faire l’entretien

Les périodes de pluie sont les plus gênantes si vous avez une fuite à la maison, n’est-ce pas ? Nous comprenons cela, mais n’oubliez pas que ce n’est pas le meilleur moment pour effectuer l’entretien. Adoptez des solutions palliatives, comme la pose de bâches par exemple.

 

Pour remplacer des tuiles, ou des parties du toit, attendez une saison sèche, il sera plus sûr de monter sur le toit. En période de pluie, les tuiles sont déjà plus lourdes en raison de l’eau absorbée. Marcher sur des tuiles augmente les frais généraux, ce n’est donc pas recommandé. Quelle que soit la saison, pensez à être très prudent lorsque vous marchez sur le toit !

Les problèmes les plus fréquents

Eh bien, pour commencer, vous devez savoir quels compromis le toit peut avoir, n’est-ce pas ? Les problèmes les plus courants que vous pouvez rencontrer lors de la réparation de votre toit sont :

  • Les tuiles cassées
  • Les couvertures déchirées
  • La compromission du bois par infiltration et termites 
  • Le colmatage des gouttières
  • La manque d’étanchéité des abergements

Aussi, si vous en ressentez le besoin, assurez-vous de demander de l’aide ou de l’assistance. Veillez à ce qu’aucun accident inutile ne se produise et suivez attentivement nos instructions. Pensez à faire une bonne analyse pour ne pas faire de réparations hâtives. Cliquez ici pour plus d’informations.

 

Guide pour aménager une chambre pour bébé

Guide pour aménager une chambre pour bébé

Plusieurs mois avant l’arrivée d’un nouveau-né à la maison, les préparatifs commencent pour bien l’accueillir. L’une des tâches les plus importantes sera d’aménager sa chambre à coucher, où il passera les premières années de sa vie. La chambre sera son refuge et il est donc essentiel qu’il y trouve confort et sécurité. Lors de l’aménagement de la chambre de votre bébé, vous devez tenir compte de tous les détails qui en feront un endroit unique et spécial. Voici quelques conseils ! Lire la suite

Les matériels indispensables dans une cuisine de restaurant

Les matériels indispensables dans une cuisine de restaurant

Quel équipement de cuisson est indispensable dans votre cuisine professionnelle ? Bien qu’il y ait certaines choses que la plupart des chefs veulent dans leurs cuisines, la réponse à cette question peut être étonnamment spécifique, selon le style de cuisine d’un chef, la taille de la cuisine, le type de cuisine et les préférences personnelles. La plupart des chefs commenceront à construire leurs cuisines sur le modèle qu’ils utilisaient auparavant, en incorporant des équipements de cuisine qui ont fonctionné avec succès pour eux dans le passé. Mais que peuvent être les équipements indispensables ? découvrez tout dans cet article. Lire la suite

la pompe à chaleur

Comment entretenir soi-même la pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur qui fonctionnent avec un fluide frigorigène doivent être entretenues par un professionnel. Vous pouvez signer un contrat de maintenance pour le suivi de la performance de votre appareil. Cette maintenance se fait une fois tous les ans. En outre, vous pouvez appeler un professionnel en cas de panne. De plus, la loi oblige une surveillance annuelle de l’appareil ainsi que de liquides polluants afin d’assurer qu’il n’y ait aucune fuite. Le propriétaire de l’appareil peut aussi jouer un rôle dans l’entretien en nettoyant l’extérieur de la machine.

Lire la suite

Comment connaître la production en électricité de son kit solaire partout dans le monde ?

Comment connaître la production en électricité de son kit solaire partout dans le monde ?

L’énergie solaire est une solution à la fois économique et écologique de produire de l’électricité. Elle assure aux consommateurs plus d’autonomie qu’ils n’en ont avec les formules classiques de production énergétique. Depuis quelques années, cette alternative est encore plus plébiscitée grâce aux kits solaires. Très simples à mettre en place, ces derniers sont pensés pour répondre aux besoins en électricité de manière durable, écologique et économique.

Découvrez comment connaître la production en électricité de votre kit solaire partout dans le monde ? Lire la suite

Comment choisir son tapis d'éveil bébé ?

5 astuces pour bien choisir son tapis d’éveil bébé

Assurer l’éveil de votre bébé est toute une aventure et choisir son tapis d’éveil en est une autre. Cet accessoire est indispensable pour assurer la motricité et l’éveil sensoriel de votre enfant. Sur le marché, il est possible d’en trouver de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Il vous sera assez difficile de vous retrouver pour effectuer le meilleur choix. Si vous souhaitez donc vous lancer dans la sélection d’un tapis d’éveil pour votre enfant, voici 5 astuces qui pourront vous aider.

 

Choisir la bonne épaisseur

Située dans la région Rhône-Alpes, la ville de Lyon regorge de nombreux endroits où vous pouvez acheter un tapis d’éveil. Si vous souhaitez faire garder votre enfant, vous avez même la possibilité de le placer dans une crèche Lyon. Que vous choisissez cette option ou non, il est fortement recommandé d’opter pour un tapis d’éveil disposant d’une épaisseur de 3 à 4 cm de hauteur pour votre enfant. Assurez-vous également que la densité de cet accessoire soit homogène. Cela lui permettra de bénéficier d’un confort optimal.

 

De plus, il serait préférable de choisir un tapis d’éveil sans appuie-tête et sans petit coussin. Notez aussi qu’une épaisseur de 3 à 4 cm offre d’autres avantages pour votre enfant. En effet, cela lui permet de s’isoler du sol et d’amortir les mouvements qu’il effectuera, quel que soit le mode de garde adopté. Il sera donc ainsi en mesure de se mouvoir, sans pour autant prendre ses appuis sur le sol.

Sélectionner la bonne catégorie de tapis

Pour un tapis d’éveil d’un enfant de 3 mois à 3 ans, le choix est des plus varié. Vous pouvez en effet opter pour un tapis d’éveil transportable. Assurez-vous donc que ce dernier se plie et se range facilement. Il est recommandé de sélectionner ce type de tapis si vous avez l’habitude de vous déplacer avec votre nouveau-né.

Pour le plier facilement, il faudra aussi prendre en compte sa forme. Ainsi, un tapis d’éveil de forme carrée et de forme rectangulaire est largement conseillé. Cependant, il y en a qui ne sont pas transportables. Il est donc recommandé de les utiliser à domicile.

Opter pour la bonne texture

Le plus conseillé ici est de choisir un tapis ayant plusieurs textures. De façon générale, préférez ceux qui en ont 3 au maximum. Cela vous permettra d’allier les sensations douces, rugueuses et celles semblables à un relief. Cela est d’autant plus important, dans la mesure où le premier sens que votre enfant développe est celui du toucher.

Avant tout, qu’il soit chez vous ou chez un auxiliaire de puériculture, votre bébé sera amené à toucher la partie texturée de son tapis d’éveil. Ce faisant, il pourra plus tard identifier le type de texture dont il s’agit et le décrire. À ce titre, vous pouvez vous pencher vers les tapis d’éveil en mousse. Ces derniers peuvent être modulables ou non. Ils ont l’avantage d’être parfaitement adaptés lorsque votre enfant grandit.

Par ailleurs, il est très facile d’entretenir ce type de tapis. Vous n’aurez donc aucune difficulté à effectuer son lavage. Vous pouvez aussi choisir un tapis d’éveil en tissu. Il est généralement recommandé de l’utiliser juste après la naissance de votre bébé. Toutefois, évitez de le poser sur une surface trop dure. Pour ce qui est de son entretien, il est également simple. Tout ce que vous aurez à faire est de le passer à la machine et le tour sera joué.

Faire le bon choix de couleur

En ce qui concerne les couleurs, le choix devra se faire en fonction de vos préférences et de vos goûts. Il est conseillé d’opter pour des couleurs contrastées, car elles sont mieux perçues par les enfants. En réalité, le système oculaire de votre bébé tardera à se mettre en place. Préférez donc des couleurs comme le noir et le blanc, ou le rouge et le blanc.

Quant aux couleurs vives, elles sont également bien perçues par les nouveau-nés. Cependant, il faudra éviter les tapis multicolores. Il est donc recommandé d’opter pour 2 ou 3 couleurs au maximum pour votre tapis d’éveil bébé. Il ne faut surtout pas surstimuler le système visuel de ce dernier. Votre enfant pourra ainsi parfaitement identifier les couleurs les unes des autres. Faites votre choix en fonction de ce que vous trouverez sur le marché dans la ville de Lyon ou partout ailleurs.

Bien choisir la taille

La taille du tapis d’éveil pour votre nouveau-né n’est pas très importante. Peu importe celle que vous choisirez, cela conviendra parfaitement à celui-ci. En revanche, lorsque votre enfant commence par atteindre l’âge de 5 ou de 6 mois, vous vous rendrez vite compte qu’il sera capable de sortir de son tapis d’éveil en effectuant simplement des mouvements.

C’est la raison pour laquelle, il est conseillé à cet âge d’opter pour un tapis d’éveil d’une dimension de 120 x 120 cm, même de 140 x 140 cm. L’essentiel est donc de veiller à ce que votre enfant reste dans le tapis même lorsqu’il bouge.

6 astuces pour détecter une fuite d’électricité

Les 6 meilleurs conseils de détection de fuite

Une fuite d’électricité est un problème qui ne doit pas être négligé. Elle augmente la consommation énergétique et le montant des factures. Cette déperdition du courant électrique peut même causer des électrisations dans certains cas. Il faut donc vite remédier en identifiant sa source. Voici 6 conseils que vous pouvez suivre pour savoir s’il y a une fuite d’électricité chez vous en cas de surconsommation. Lire la suite

Dégâts des eaux

Dégâts des eaux : qui doit faire la recherche de fuite ?

Face à un  dégât des eaux, c’est au propriétaire de la maison de prendre en charge les réparations de la fuite. Pour éviter le sinistre, il ne faut pas tarder à solliciter l’intervention d’un plombier qualifié. En revanche,  si la fuite démarre dans le logement en location, le locataire doit informer son propriétaire. Ce dernier doit contacter un dépanneur disponible pour faire la recherche de la fuite et réparer le dysfonctionnement rapidement. Pour gérer de manière optimale un dégât des eaux, il faut fermer tous les robinets et éviter tout contact électrique. Pour que vous soyez mis en contact rapide avec un plombier disponible, il est recommandé de demander un devis personnalisé et précis. Ainsi, l’intervention de l’expert sera prise en compte dans les plus brefs délais. Lire la suite