préparation déplacement

Préparer votre déplacement en connaissance de cause

Vous avez un projet de déplacement pour des raisons personnelles, professionnelles ou familiales ? Bien que le véhicule touristique avec chauffeur ait récemment gagné en popularité, le taxi reste l’un des modes de transport les plus prisés dans le monde. Les frais de transport sont souvent évoqués. Avant de prendre une décision, examinez les détails relatifs aux tarifs, au supplément si vous réservez un taxi, au forfait pour votre transport à l’aéroport. L’objectif est de comprendre chaque élément d’une facture.

Les tarifs applicables pour les taxis

 

Les tarifs associés à une course en taxi Jouy-en-Josas sont réglementés. Ils comprennent la prise en charge du client, le prix du kilomètre parcouru et le tarif horaire. A cela, s’ajoutent les majorations et les suppléments. Le prix est fixé pour les courses à destination de certains aéroports. Lorsque le coût total de la course atteint un certain montant, le client doit recevoir une note.

 

Ce qu’il faut savoir sur le montant

 

Le coût des courses en taxi comprend des tarifs plafonnés et des suppléments selon certaines circonstances. Dans certaines villes, des accords de forfaits aéroports sont en vigueur. Le coût maximum par kilomètre parcouru, actuellement de 1,12 euro, sera porté à 1,16 euro. Pour tous les taxis, le tarif minimum du parcours reste fixé à 7,30 euros (parisiens et non parisiens). En outre, le tarif maximum des taxis est de 4,18 euros pour la prise en charge et de 1,12 euro pour chaque kilomètre parcouru.

Le montant de la durée d’attente (si le client effectuerait une réservation) ou de la marche lente est de 37,46 euros. Les suppléments de réservation pour un taxi sont de 4 euros pour une réservation immédiate et de 7 euros pour une réservation anticipée.

Voici les tarifs forfaitaires des courses directes en taxi Jouy-en-Josas entre Paris et les aéroports de Roissy–Charles-de-Gaulle et d’Orly (dans les deux sens). Il faut compter 53 euros pour un trajet de l’aéroport Charles de Gaulle à Paris rive droite. Pour un parcours de l’aéroport Paris–Charles-de-Gaulle à Paris rive gauche, cela revient à 58 euros. Pour un transport de l’aéroport de Paris-Orly à Paris rive droite, vous payez 37 euros. Le coût du trajet de l’aéroport de Paris-Orly à Paris rive gauche est de 32 euros.

Les notions sur les majorations et les suppléments

 

Les circonstances suivantes entraînent un prix plus élevé par kilomètre parcouru : un parcours de nuit (jusqu’à 50 %), un parcours imposant un retour à vide (sans client). La majoration s’applique à un trajet effectué sur une route enneigée ou verglacée (jusqu’à 50 %), si le taxi a utilisé un équipement spécial ou des pneus neige. Le parcours aux heures de pointe compte également.

Pour un fauteuil roulant accessible, on ne peut demander ni un supplément ni une majoration. Le chauffeur peut décider d’offrir une réduction sur le prix indiqué.

Des suppléments minimums peuvent être appliqués en fonction des circonstances. Seul un supplément « passager » de 4 euros peut être ajouté à chaque course de taxi après la cinquième personne transportée. Aucun supplément pour les bagages. Il s’élève à 4 euros pour une réservation immédiate et à 7 euros pour une réservation anticipée.

 

Le concept sur les forfaits aéroport

 

Les coûts forfaitaires s’appliquent à Paris, Nice, Antibes, Cannes et Toulouse. Il n’y a pas de frais supplémentaires ou de majoration.

Le forfait est de 53 euros pour un trajet direct (dans les deux sens) entre l’aéroport Paris–Charles-de-Gaulle et Paris rive droite. Il en coûte 58 euros pour aller de l’aéroport Paris–Charles-de-Gaulle à Paris rive gauche. Il en coûte 37 euros pour se rendre à l’aéroport de Paris-Orly à Paris rive droite. Il vous en coûtera 32 euros pour vous rendre à l’aéroport de Paris-Orly à Paris rive gauche.

Pour le montant total du parcours, il est connu à destination. Il doit être indiqué de manière lisible sur le cadran du taximètre pour le passager. Chaque année, avant le 1er mai, le chauffeur de taxi Jouy-en-Josas met à jour son taximètre en fonction des nouveaux tarifs de l’année. Un affichage d’information sur les prix doit être présent à l’intérieur du véhicule.

Il concerne les éléments suivants : les tarifs horaires et kilométriques, le montant et les modalités des suppléments et forfaits éventuels. Le taxi affiche également les informations de la note, notamment le nom du passager et les lieux de prise en charge et de dépose. Il ne doit pas oublier le mode de paiement et l’adresse pour les réclamations.

Les éléments de la facture

 

Lorsque le coût du parcours est supérieur à 25 euros, toutes taxes comprises (TTC), une note doit être remise au client. Cette note doit comporter les informations suivantes : la date, les heures de début et de fin du cours, le nom du prestataire ou le numéro de sécurité sociale de l’entreprise. Elle doit inclure le numéro d’immatriculation du véhicule, l’adresse à laquelle envoyer toute réclamation éventuelle, et le coût du parcours TTC sans suppléments. La note affiche également le nom du client et le montant total à payer, majorations et suppléments compris. Le chauffeur de taxi Jouy-en-Josas doit conserver le double de la facture pendant deux ans. En dessous de 25 euros TTC, la note est facultative. Mais le client peut en faire la demande.

 

Le principe du mode de paiement

 

Quel que soit le montant, le client peut payer en espèces ou par carte de crédit. La seule façon pour le chauffeur de refuser un paiement par chèque est d’apposer une note sur la vitre extérieure du véhicule. Un terminal de paiement électronique en état de marche et une imprimante connectée doivent figurer dans la liste des équipements du taxi Jouy-en-Josas. L’imprimante sert à imprimer automatiquement une note informant le client du montant total à payer. Le pourboire offert par le client est strictement facultatif.

Le taximètre et le dispositif lumineux

 

Chaque véhicule doit être équipé d’un taximètre (compteur horokilométrique). Cet appareil enregistre le trajet, affiche le tarif appliqué et le total dû. Il doit être visible pour les clients. En outre, un dispositif lumineux doit être posé sur le toit du véhicule. Ce dispositif doit afficher le mot « taxi » et signaler le département d’attachement du véhicule.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.