Les moyens d'améliorer la motricité fine de votre bébé

Les moyens d’améliorer la motricité fine de votre bébé

Vous vous réveillez, vous consultez votre téléphone, vous prenez votre petit-déjeuner, vous préparez et emballez votre déjeuner, vous boutonnez votre chemise ou votre chemisier, vous fermez votre pantalon, vous vous brossez les dents, vous vous peignez les cheveux, vous mettez des chaussettes, vous faites vos lacets, vous tournez la clé de la voiture. Tant de choses que nous faisons chaque jour nécessitent une bonne motricité fine qu’il est facile de la considérer comme acquise et d’oublier à quel point elle est vitale.

Qu’est-ce que la motricité fine ?

La motricité fine implique l’utilisation de petits muscles dans nos mains, poignets, doigts, pieds et orteils. La motricité fine implique les mouvements de petits muscles qui demandent au cerveau de votre enfant de coordonner l’action avec ce qu’il voit. La motricité fine peut avoir un impact sur des choses comme tenir une fourchette pour manger ou utiliser un crayon pour écrire.La motricité fine commence à se développer lorsque l’enfant utilise les petits muscles de ses mains, poignets, doigts, pieds et orteils. Le développement de ces muscles comprend des actions comme saisir, tenir, presser ou utiliser une pince. Pour les jeunes enfants en âge préscolaire, en maternelle et en début de scolarité, le développement de la motricité fine est extrêmement important. Pour améliorer de façon amusante la motricité de votre enfant lorsqu’il pleut dehors, essayez de fabriquer l’un de ces 7 objets avec lui.

Pourquoi la motricité fine est-elle importante ?

La motricité fine est essentielle pour effectuer des activités quotidiennes comme boutonner une chemise, utiliser des ustensiles pour manger, nouer des lacets, couper avec des ciseaux et écrire. En tant qu’adultes, nous faisons si souvent appel à la motricité fine dans notre vie quotidienne qu’il est facile de ne pas se rendre compte que la tâche que nous accomplissons requiert un certain ensemble de compétences et l’utilisation de certains muscles.Si un jeune enfant est incapable d’effectuer ces tâches quotidiennes, cela peut affecter sa confiance en lui, sa capacité à développer ses compétences en matière de soins personnels et d’indépendance, ainsi que ses résultats scolaires.

Des façons dont les parents peuvent aider les enfants à développer et à améliorer leur motricité fine

Ces techniques sont particulièrement efficaces pour enseigner la motricité fine aux enfants en âge préscolaire ou en maternelle, mais elles sont également nécessaires et utiles pour le développement de la motricité des enfants plus jeunes et plus âgés.Les parents peuvent aider les enfants d’âge préscolaire à développer leur motricité fine. Les parents peuvent encourager et aider les enfants à améliorer leur motricité fine grâce à des activités simples et amusantes. Si vous êtes à court d’idées, essayez quelques-unes des activités ci-dessous ou consulter universbebe.fr.

1. Pâte à modeler

Le jeu tactile avec les bons vieux matériaux favoris comme la pâte à modeler est un excellent moyen pour les enfants d’expérimenter et de développer leur motricité fine. Pour rendre cette activité encore plus intéressante, vous pouvez préparer la pâte à modeler avec votre enfant avant qu’il ne joue avec. Voici une vidéo qui vous montre comment fabriquer votre propre pâte à modeler.Jouer avec de la pâte à modeler peut améliorer la motricité fine de votre enfant.

2. Casse-tête

Ramasser et mettre en place les pièces d’un puzzle aide à développer la préhension par pincement. Observer ou aider votre enfant à apprendre à faire un puzzle peut parfois être frustrant. Il peut être impatient et abandonner facilement, perdre des pièces ou les mettre dans sa bouche. Mais si vous persévérez, les récompenses en valent la peine. Engagez-vous avec votre enfant et encouragez-le autant que possible à faire des puzzles faciles au début, puis des puzzles de plus en plus difficiles, ce qui améliorera sa coordination et sa motricité. L’observation du sourire et du sentiment de satisfaction que votre enfant éprouvera en terminant un puzzle procure une immense satisfaction aux parents.

3. Dessin, coloriage et peinture

Encouragez votre enfant à dessiner et à peindre. Cela favorise non seulement sa motricité fine, mais aussi sa créativité et son imagination. Essayez différents types de peinture et différents supports, comme les crayons de couleur, la craie, la peinture au doigt, la peinture au pinceau ou le charbon de bois, pour susciter son intérêt et renforcer la coordination œil-main de votre enfant. La peinture au pinceau aide les enfants à apprendre à tenir un pinceau et à mieux maîtriser les objets qu’ils tiennent dans leurs mains, comme les crayons et autres. La peinture par numéros peut être une excellente forme de peinture au pinceau pour les jeunes enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.