btob

Comprendre le terme « BtoC »

On parle très souvent de BtoC et de BtoB dans le monde du marketing, et surtout en marketing digital. C’est essentiel de faire la différence et de comprendre ces termes pour proposer le contenu adapté à son public cible. Aujourd’hui, nous allons essayer de vous aider à comprendre ce qui diffère le BtoC ou B2C.

BtoC : entreprise à consommateur

Que l’on parle de BtoC ou de B2C, avec un « to » ou un « 2 » entre les deux lettres, cela signifie la même chose, ou plutôt le même concept : Business to Consumer. Il s’agit d’une forme de relation commerciale qui affecte grandement les formes de marketing à choisir pour ses projets de marketing digital. « Business to Consumer » ou BtoC indique que l’entreprise ne s’adresse pas à des entreprises ou des professionnels. Elle s’adresse plutôt au grand public. Ses clients potentiels peuvent être des particuliers qui ont besoin d’un produit ou d’un service. En webmarketing, le contenu est un élément important de la communication. C’est ce qui permet à une entreprise ou à une marque de communiquer avec ses cibles et d’avoir de la visibilité. D’où l’importance de la confier à des professionnels comme une agence de marketing de contenu à Madagascar. Celle-ci sait comment s’adresser efficacement aux cibles potentielles dans le cadre d’un marketing orienté vers le consommateur.

En effet, les entreprises peuvent être classées sur la base de leur public cible en plus de la base des marchés géographiques et du champ d’expertise. C’est-à-dire selon le fait que l’entreprise adresse ses services ou produits à des consommateurs privés ou à des organismes publics. Les fournisseurs ainsi que les canaux de communication peuvent ainsi être classés dans deux catégories : BtoC et BtoB.

Différences entre B2C et B2B

Comme on l’a expliqué plus haut, « B2C » fait référence à la relation entre l’entreprise et ses consommateurs qui ne sont pas des professionnels. « B2B » fait référence à la relation commerciale possible ou déjà existante entre une entreprise qui propose ses services à une autre qui en a peut-être besoin.

La manière d’aborder sa clientèle est donc la principale différence qui détermine ces 2 types de relations. Toutefois, même si les clients sont abordés de manière différente, B2C et B2B ont des points communs. Puis, ces 2 secteurs se chevauchent de plus en plus. Cela s’explique par le fait que, au fur et à mesure, la vie privée et vie professionnelle se mêlent de plus en plus.

Les entreprises B2C desservent un marché plus large. Il est assez difficile d’identifier concrètement le groupe de consommateurs B2C, ce qui est simple et faisable pour une entreprise BtoB. Néanmoins, on peut le décrire grossièrement. Par exemple au moyen du profil du client ou de buyer persona. Afin de toucher le maximum de consommateurs, les canaux de communication utilisés par l’entreprise doivent être les plus larges possible. Une orientation trop large ne permettrait pas d’obtenir les avantages souhaités en B2B.

Généralement, les consommateurs finaux des entreprises BtoC n’ont pas de compétences spécifiques dans le secteur de l’entreprise qu’ils contactent. De ce fait, les entreprises B2C doivent adapter leur communication au niveau de connaissance du public auquel elles s’adressent. Si vous souhaitez que vos cibles comprennent votre contenu, celui-ci doit être principalement informatif et pertinent pour celui qui le lit ou le regarde.

Les produits ou services B2C sont souvent créés en lot ou en série. Ils sont principalement destinés à un usage personnel. À l’inverse, les clients B2B attendent des produits ou des services personnalisés pour la plupart. Ils ont besoin de conseils plus précis et de plus d’explications sur les fonctions des services ou des produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.