Comment réparer le toit? Voir les petites réparations qui peuvent être faites

Comment réparer le toit? Voir les petites réparations qui peuvent être faites

Les pluies venteuses ou les tempêtes de grêle peuvent endommager des parties du toit, mais heureusement, les dégâts ne sont souvent pas si importants et peuvent être réparés sans l’aide d’un spécialiste. Savez-vous comment réparer le toit ? Suivez nos conseils !

 

Avant les conseils, rappelez-vous que grimper sur le toit est une activité à risque, soyez donc prudent lors de l’entretien. Utilisez un équipement de sécurité approprié.

Vérifiez la proportion des dommages

Évaluez les conditions générales du toit, souvent les fuites peuvent être causées par des problèmes simples, comme une tuile qui se détache. Pour faciliter la conférence, suivez cette liste de contrôle et voyez quelques dommages possibles au toit :

  • Vérifiez les tuiles, voyez s’il y a des tuiles lâches ou cassées sur le toit 
  • Vérifier les gouttières, elles doivent être propres, dégagées, de niveau et permettre à l’eau de s’écouler
  • Testez le solin, utilisez un tuyau pour vérifier l’étanchéité du système
  • Vérifier le tuyau d’eau de pluie, vérifier les éventuelles obstructions et dommages 
  • Voir la conservation des boiseries et de la charpente
  • Vérifier les dommages aux tôles de toiture et aux systèmes d’étanchéité.

Souvent, une simple tuile cassée peut causer des dommages structurels après un certain temps, il est donc nécessaire d’évaluer l’étendue des problèmes.

Découvrez quelle est la meilleure façon de monter sur le toit

Certains toits sont faciles d’accès et d’autres nécessitent des escaliers ou des échafaudages spécifiques. Voyez quel est le moyen le plus sûr d’accéder au toit et rappelez-vous que tout travail de plus de 2 mètres de hauteur est considéré comme un travail en hauteur, il nécessite donc l’utilisation d’équipements de protection individuelle (EPI).

 

Utilisez des ceintures de sécurité, des bottes, des casques et des gants lors de l’entretien du toit.

Séparer les outils

Une fois que vous avez vérifié que la structure n’est pas endommagée, vous saurez déjà de quels outils vous aurez besoin pour réparer le toit. Organiser les outils et optimiser votre temps de travail. Éviter de monter et descendre plusieurs fois du toit est aussi une mesure de sécurité !

Choisir le bon moment pour faire l’entretien

Les périodes de pluie sont les plus gênantes si vous avez une fuite à la maison, n’est-ce pas ? Nous comprenons cela, mais n’oubliez pas que ce n’est pas le meilleur moment pour effectuer l’entretien. Adoptez des solutions palliatives, comme la pose de bâches par exemple.

 

Pour remplacer des tuiles, ou des parties du toit, attendez une saison sèche, il sera plus sûr de monter sur le toit. En période de pluie, les tuiles sont déjà plus lourdes en raison de l’eau absorbée. Marcher sur des tuiles augmente les frais généraux, ce n’est donc pas recommandé. Quelle que soit la saison, pensez à être très prudent lorsque vous marchez sur le toit !

Les problèmes les plus fréquents

Eh bien, pour commencer, vous devez savoir quels compromis le toit peut avoir, n’est-ce pas ? Les problèmes les plus courants que vous pouvez rencontrer lors de la réparation de votre toit sont :

  • Les tuiles cassées
  • Les couvertures déchirées
  • La compromission du bois par infiltration et termites 
  • Le colmatage des gouttières
  • La manque d’étanchéité des abergements

Aussi, si vous en ressentez le besoin, assurez-vous de demander de l’aide ou de l’assistance. Veillez à ce qu’aucun accident inutile ne se produise et suivez attentivement nos instructions. Pensez à faire une bonne analyse pour ne pas faire de réparations hâtives. Cliquez ici pour plus d’informations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.